Le RITMO® (Retraitement de l’information traumatique par les mouvements oculaires)

Cette technique est adaptée de l’EMDR (Eye Movement Desensibilization and Retreatment) qui avait été mise au point par une psychologue américaine dans les années 80. Elle a été notamment mobilisée avec succès pour l’accompagnement des traumatisés de la guerre du VIETNAM.

Le RITMO®, basé sur l’hypnose et l’EMDR, est un outil de thérapie brève. Une à quelques séances peuvent suffirent pour accompagner la digestion d’un stress et la dilution des troubles associés (stress, problèmes de concentration, cauchemars, sommeil perturbé, émotions exacerbées…). 

La perception de ces derniers après une séance est amenée à évoluer vers un ressenti atténué qui permet d’intégrer alors l’événement et de le dépasser.

Cette technique est particulièrement efficace pour un traumatisme unique (accident, deuil, agression…) mais il peut également être utilisé pour des traumatismes qui s’inscrivent dans une répétition d’événements contextuels. Le nombre de séances mobilisées peut alors être plus important. 

A noter que la technique ne revient pas sur l’événement en tant que tel mais qu’elle gère le stress post-traumatique qu’il induit. Nous venons travailler sur les conséquences pas sur l’événement en tant que tel.

Il convient d’attendre au moins 1 mois après un choc traumatique pour commencer à travailler avec cette technique.

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :