Soigner le bruxisme par l’hypnose – Témoignage d’Anh extrait du site tourdumonde 5continents.com – 22 mai 2019

L’origine du bruxisme

Le bruxisme = le fait de grincer les dents la nuit. Paraît que le bruit est assez caractéristique et horrible. On peut s’en apercevoir si on partage le lit avec quelqu’un un tantinet sensible au bruit, ou en faisant une radio chez le dentiste.

Dans mon cas, c’est lors d’une séminaire entreprise, où je partageais la chambre avec une collègue – que j’ai appris que je grinçais les dents. Elle m’en a tout de suite parlé, car son frère aussi grince les dents et d’après elle, le bruit est caractéristique.

Si la plupart des dentistes expliquent l’origine du bruxisme par le stress, je sais que dans mon cas, ce n’est absolument pas le cas. Car même pendant le tour du monde (où je ne suis pas stressée), je grince les dents.

Bruxisme à cause d’une couronne

J’ai toujours su que mon grincement de dents venait du fait que j’aie une couronne (au niveau de l’incisive). Un peu trop épaisse par rapport aux autres dents naturelles. Psychologiquement, j’ai peur de l’abîmer, donc ma mâchoire bouge la nuit pour trouver un positionnement permettant de ne pas toucher la couronne => bruxisme.

C’est au Canada où j’ai pu trouver (enfin) LA dentiste qui croit à mon histoire de couronne non adaptée. En attendant de refaire une couronne chez elle, je suis allée voir une hypno-thérapeute, à Montréal, pour régler ce problème de bruxisme une fois pour toutes.

Première séance d’hypnose

RDV pris en ligne avec une hypno-thérapeute à Montréal. Personne ne me l’a recommandée, mais je crois à la magie du hasard, donc si je la choisis, c’est sûrement pour une bonne raison.

Pourquoi l’hypnose ?

L’hypnose thérapeutique est très différente de l’hypnose de spectacle. On entre dans une « transe » ou un « état de conscience modifiée« . Ça fait peur dit comme ça, mais c’est le même état que quand on vient de se réveiller le matin, où l’on est entre le rêve et la réalité, ou quand on rêvasse et n’entend plus les bruits autour de nous. A tout moment, j’ai conscience de ce que je fais, je peux ouvrir les yeux et partir si je veux, mais je peux me permettre de « rêver éveillée », guidée par les paroles de ma thérapeute. L’idée de faire appel à l’hypnose est très simple :

le subconscient stocke une multitude d’informations nous concernant et certains infos contenues dans ce disque dur géant dictent nos conduites.

Des recherches en neurosciences ont montré que notre cerveau fonctionnait de la même manière lorsque nous percevons la réalité extérieure que lorsque nous effectuons une action dans notre imagination. L’imagination devient réelle et est interprétée comme telle par le cerveau.

En injectant certaines données à notre subconscient via l’hypnose, l’imagination ou la méditation, on peut le re-programmer, calmer ses angoisses, changer sa façon de voir les choses, se débarrasser des traumatismes, phobies, arrêter de boire/fumer etc.

Par exemple, il y a quelques années, j’ai fait appel à une sophrologue à Paris pour mes problèmes de stress et lors des discussions, je lui ai parlé d’un « traumatisme » d’enfance : ma peluche préférée, que j’aimais énormément, qui m’a été confisquée et offert à un autre enfant, devant mes yeux, sans que je puisse faire quoi que ce soit. Même si je n’y pense pas tous les jours, cela a dû me traumatiser pour que 20 ans plus tard, j’avais envie de retrouver cette même peluche et de me l’acheter. Ma sophrologue m’a proposé de m’hypnotiser et de m’imaginer en train de rendre à mon enfant intérieur cette peluche. A la fin de cette séance, je n’avais plus du tout envie d’acheter la peluche en question (alors que cette idée traînait dans ma tête depuis 20 ans). Donc, le subconscient est totalement satisfait par cette « fausse » image (moi avec ma peluche préférée), et ne s’est pas dit « euh… c’est juste de l’imagination ».

Déprogrammer mon bruxisme

Donc, après avoir raconté à ma thérapeute le pourquoi du comment de mon bruxisme, elle m’a proposé de « reprogrammer » la réaction de ma mâchoire par rapport à la couronne. Pour faire simple et résumer très très rapidement ce qu’il fallait faire : en fermant les yeux, j’ai dû imaginer la destruction du programme « bruxisme » dans mon ordinateur imaginaire, et imaginer la création d’un autre programme « mâchoire détendue ». Ce que j’ai fait avec brio.

C’est ainsi que je me suis retrouvé à flotter sur un nuage, au milieu dans un hôtel en Egypte, qui est l’un de mes endroits préférés au monde. Et puis, je voyais vraiment des formes de nuages violets danser (aussi nettement que la couleur rouge aperçue quand on ferme les yeux en regardant le soleil), c’était tellement paisible et tellement beau.

C’est fou comment l’imagination (?! ou l’état de transe) peut être puissante : à un moment, elle m’a demandé d’imaginer un compte à rebours, et j’ai pu voir distinctement le compte à rebours comme au cinéma : 5, 4, 3, 2, 1 et à 0, un rideau noir descendre pour tout couvrir et c’est le noir total.

Résultats concluants

J’ai l’impression que mon bruxisme s’est arrêté du jour au lendemain. Je ne me réveille plus le matin avec la mâchoire douloureuse. Je vous recommande donc vivement cette méthode !

<span>%d</span> blogueurs aiment cette page :