Zébritude, surdouance, précocité, haute potentialité, multipotentialité, hypersensibilité… Et moi dans tout ça?

La littérature foisonne sur le sujet, les avis divergent… Des tests existent qui se focalisent sur le quotient intellectuel ou bien sur le quotient émotionnel. Il est de plus en plus partagé que les formes d’intelligence sont multiples…

Il me semble que ces personnalités avec une sensibilité particulière ont la caractéristique principale de ne pas rentrer dans les cases…

Pour y voir plus clair…

Nathalie Alsteen, coach, thérapeute, conférencière et auteure spécialisée dans l’accompagnement des adultes haut potentiel et hypersensibles, regroupe ces personnalités sous le terme d’émotifs talentueux. Encore une autre appellation me direz-vous! A noter qu’il est parfois difficile pour ces personnalités de se reconnaître dans des mots tels que « talentueux », « doué », « haut potentiel »… Beaucoup des personnes qui vivent cette réalité ont aussi la caractéristique paradoxale de douter d’eux-mêmes. En ce qui concerne l’hypersensibilité, je vous invite à explorer les tests que je vous propose sur ma page, celui de Saverio TOMASELLA et celui d’Elaine Aron.

Nathalie Alsteen distingue sous cette appellation d’émotifs talentueux 3 types de fonctionnements qui me paraissent éclairant :

1/ La multipotentialité : les personnes qui ont cette caractéristique se distinguent surtout au niveau professionnel. Elles ont beaucoup de compétences, qui sont par ailleurs très variées. Elles peuvent s’intéresser avec acuité à des thématiques qui n’ont aucun lien entre elles. Cela donne des parcours professionnels souvent atypiques avec un besoin de changer et de se remettre en question. Cela peut être perçu comme de l’instabilité de l’extérieur.

Vous pouvez approfondir vos connaissances sur ce profil avec les ouvrages de Emilie WAPNICK.

2/ Le haut potentiel intellectuel et émotionnel (aussi appelé zébritude/ surefficience/ douance) : sa détection est soumise à une évaluation du Quotient Intellectuel (QI) et à une façon de fonctionner spécifique (avec des aptitudes diverses). Ce test est fait sous forme de bilan neuro-psycologique auprès d’un spécialiste.

Mais quelles sont les différences et les points communs entre HPI et HPE ?

HPIHPE
Quotient Intellectuel extrêmement élevéSouvent, Quotient Intellectuel plutôt élevé
Souvent, Quotient Emotionnel plutôt élevéQuotient Emotionnel extrêmement élevé
Vécu de décalage massif avec les autres, souvent depuis l’enfanceVécu de décalage massif avec les autres, souvent depuis l’enfance
Hypersensibilité émotionnelleHypersensibilité émotionnelle
Possible hypersensibilité sensoriellePossible hypersensibilité sensorielle
Pensée en arborescencePensée en arborescence
Forte intensité, notamment lorsqu’une cause le passionneForte intensité, notamment lorsqu’une cause le passionne
Urgence à agirUrgence à agir
Hyperactivité cérébrale (leur cerveau ne s’arrête jamais !)Hyperactivité cérébrale
Peut être un bon leaderLeadership extrêmement développé : les HPE savent très bien motiver les autres !
Pensée intuitive très développéePensée intuitive extrêmement développée
Excellente mémoire, à court terme comme à long termeBon souvenir des situations qui ont créé des émotions
Empathie très développéeEmpathie extrêmement développée
Proie privilégiée des Pervers NarcissiquesProie privilégiée des Pervers Narcissiques
Point fort : Communication verbale (capacités très élevées d’expression et de compréhension verbales)Point fort : Communication non-verbale (capacité très développée à comprendre et utiliser la communication non-verbale)
Point fort : Raisonnement logiquePoint fort : Raisonnement intuitif
Résilience très développéeRésilience extrêmement développée
Sens de la justiceSens de la justice
Faux self : S’adapte aux autres au point de devenir « caméléon » !Faux self : S’adapte aux autres au point de devenir « caméléon » !
Syndrome de l’imposteur : doute quant à ses accomplissements et ses réussites.Syndrome de l’imposteur : doute quant à ses accomplissements et ses réussites.
Perfectionnisme, qui peut faire souffrirSouhait de faire de mieux en mieux, de toujours s’améliorer
Penseur indépendantIndépendance émotionnelle et au niveau des idées
Adaptation aux autresFlexibilité, capacité à s’adapter aux situations imprévues ou nouvelles
Besoin de changement / fait vite le tour d’une activité, ennui possible !Besoin de changement / fait vite le tour d’une activité, ennui possible !
Manque d’estime de soiAmour-propre

« Etre zèbre, c’est avoir une personnalité atypique, une façon de penser et donc de réagir différente. Jeanne Siaud Facchin explique que le zèbre est le seul équidé que l’homme n’a pu domestiquer, et qu’il se distingue des animaux de la savane par ses rayures qui elles mêmes lui permettent paradoxalement d’être invisible et de se fondre dans la masse. Etre différent tout en étant pareil. Se fondre dans la masse tout en se sentant différent. » :

Pour affiner ce type de fonctionnement particulier de ces personnalités, je vous invite à explorer le site suivant qui est très bien documenté : https://www.rayuresetratures.fr.

3/ La haute ou hyper sensibilité (avec comme variante l’ultra sensibilité) : elle concerne au moins 20% de la population. Cela signifie que l’on vit les choses de manière beaucoup plus intense que la plupart des gens et que l’on est dans l’incapacité de pouvoir se protéger des émotions de l’entourage, qu’il soit proche ou lointain. . Ce type de profil peut être également haut potentiel mais pas forcément.

Je vous propose le test élaboré par Elaine Aaron N dans « The highly sensitive person ».

Vous pouvez approfondir vos connaissances sur ce sujet avec les ouvrages de Elaine N. Aaron (« Ces gens qui ont peur d’avoir peur »), de Boris Cyrulnik (« De chair et d’âme ») et bien sûr vous référer aux travaux de Saverio TOMASELLA à qui j’ai consacré une page spécifique.

Quel type d’accompagnement pour ces personnalités?

La sophrologie caycédienne peut apporter une façon intéressante d’accueillir ses émotions et de les contempler, et de les mettre à distance pour mieux les apprivoiser. Un travail sur les valeurs également me semble intéressant pour des personnes qui, ont l’a vu, peuvent apporter une grande importance à un sentiment de justice.

En complément, la Programmation neuro-linguistique et l’hypnose peuvent permettre de désamorcer des émotions en revenant à leur origine. Il importera de revenir à la genèse de schémas, qui par le passé ont impacté trop fortement ces personnalités particulièrement sensibles, pour mieux les reconstruire.

Le travail passionnant à conduire me semble-t-il permettra à ces personnalités de mettre en valeur des qualités particulières, d’apprendre à stabiliser l’équilibre d’une sensibilité exacerbée pour en faire une force dans leur parcours de vie.

%d blogueurs aiment cette page :